Optimisation des infrastructures sportives : ouverture du parc scolaire

et|icon_calendar|

27 Oct, 2021

« Nous devons trouver les voies et moyens d’inciter les personnes sédentaires à pratiquer d’abord un peu, puis qui sait, beaucoup ou passionnément, grâce à une offre adaptée, une offre qui ne dissuade pas avant même d’avoir commencé » Discours de la ministre des sports Laura Flessel devant les présidents de la fédération, à l’Insep le 1er mars 2018.

La plupart des infrastructures sportives que nous utilisons datent des années 60 à 90, or leur structure générale n’est plus adaptée aux usages d’aujourd’hui. Afin de limiter la construction de nouvelles infrastructures, les collectivités peuvent ouvrir le parc sportif scolaire au grand public. Cependant, cette méthode nécessite un réaménagement partiel des infrastructures scolaires, qui peut être subventionné par l’agence nationale du sport.

L’état actuel des infrastructures sportives

En France, la plupart des infrastructures sportives existantes, tels que les gymnases ou les piscines, ont été construites à partir des années 60 et, dans une logique économe d’après-guerre, elles furent conçues pour accueillir un maximum de sports dans un minimum d’espace. Les infrastructures construites possèdent alors de grandes similitudes entre elles, spécialement lorsque ce sont des gymnases : elles comportent une salle principale avec une grande hauteur de plafond et comportant un ou deux terrains de handball. Les sports y sont pratiqués grâce à du mobilier sportif mobile, tel que les matelas de gym pour pratiquer les sports de combat, les filets pour pratiquer le badminton ou encore les tables de tennis de table.

Cependant, aujourd’hui, les enjeux de consommation énergétique et de confort des usagers deviennent incompatibles avec les salles traditionnelles difficiles à chauffer et rapidement bruyantes. En effet, l’occupation parfois saturée de cet espace par des utilisateurs pratiquant des sports différents révèle les problèmes d’insonorisation. Par ailleurs, les sports eux aussi évoluent au fil du temps, et la pratique du judo ou du yoga n’est guère agréable dans un gymnase. Cet espace reste néanmoins adapté à certaines nouvelles pratiques, tel que le futsal ou le roller derby.

Ainsi, il est conseillé de concevoir les complexes sportifs comportant des salles semi-spécialisées, telles qu’une salle de type « dojo » comportant des tatamis, une salle en parquet pour la pratique de la danse ou de l’escrime, etc. À l’évidence, la mise à disposition d’un environnement adapté au sport pratiqué s’en ressent sur la qualité des séances sportives proposées et incite l’arrivée de nouveaux pratiquants.

Gagner de l’espace en ouvrant les établissements scolaires au grand public

Pour éviter la construction de nouvelles infrastructures sportives, des élus ont réfléchi à ouvrir celles des établissements scolaires au grand public. Cette idée a fait l’objet d’un rapport par la députée LRM de l’Eure, Marie Tamarelle-Verhaeghe. Elle souligne que favoriser l’accès à des infrastructures existantes mais sous occupées reste la meilleure solution pour inciter les Français à faire du sport.

En 2021, une initiative visant à ouvrir les cours d’écoles le samedi a été réalisée par la Ville de Paris dans 47 écoles. Des associations proposent des activités artistiques ou sportives pour les enfants de 3 à 15 ans. Ce premier essai réussi incite la ville à répéter l’expérience sur un plus large périmètre. Ils pourraient envisager à terme l’ouverture à tous des infrastructures sportives scolaires le soir et les week-ends.

Cependant, si cette méthode est pérennisée, les infrastructures devront requérir des réaménagements pour limiter l’appropriation du public aux espaces sportifs et ainsi préserver les écoles. Il est à noter que son exploitation et sa maintenance seront aussi changées.

La ville de Chambéry est un exemple réussi de cette méthode, car la ville a su communiquer avec le département et les associations sportives pour que ces dernières utilisent les infrastructures sportives des collèges les soirs de semaine.

Obtenir des subventions pour réaliser vos projets d’infrastructures sportives

Les collectivités peuvent bénéficier de subventions par l’agence nationale du sport afin de réaliser des opérations sur leurs infrastructures sportives. Pour cela, elles doivent contacter les DRAJES ou SDJES, les services déconcentrés de l’Etat en charge des sports, qui vérifieront l’éligibilité du projet. Pour être éligibles, les projets doivent garantir la pérennisation du caractère sportif de l’équipement, et doivent fournir pour cela un document ayant valeur d’engagement. Ce document est une attestation ou une convention réalisée avec des clubs ou des associations concernées qui décrit les conditions d’accessibilité à la pratique sportive organisée du projet.

Ces subventions représentent l’occasion pour les collectivités de réfléchir sur leur gestion des infrastructures sportives. Il se porte aujourd’hui une réflexion sur la mutualisation des équipements sportifs, notamment par l’appui des communautés de communes. Cette méthode permet de proposer des pratiques sportives plus diversifiées ainsi que d’optimiser l’occupation des espaces.

Les collectivités voulant répondre aux besoins en équipements sportifs n’ont pas toujours conscience du patrimoine existant dans leurs infrastructures scolaires. Cependant, la transformation d’un équipement destiné aux élèves en un espace ouvert à tous nécessite la réalisation d’études en amont.

tbmaestro a réalisé un schéma directeur immobilier pour la ville de Saint-Nazaire, et à la suite de notre analyse, nous avions préconisé aux association sportives de la ville, l’ouverture d’une infrastructure sportive située dans une école primaire.


Mots-clefs : infrastructure sportive, espace, grand public, scolaire

Date de l’article : 27/10/2021

Rédacteur : Ariane Maitre

Sources :

La Gazette des communes, section Club Acteurs du sport – Le 23/06/2021 par David Picot : https://www.lagazettedescommunes.com/752094/gymnases-les-limites-de-la-polyvalence/

La Ville de Paris – Le 01/10/2021 : https://www.paris.fr/pages/creches-cours-d-ecoles-et-de-colleges-ouvrent-aux-familles-le-samedi-17

La Gazette des communes, section Club Acteurs du sport – Le 29/09/2021 par David Picot : https://www.lagazettedescommunes.com/766544/ouvrir-lacces-aux-equipements-sportifs-scolaires-pour-bouger-plus/

L’agence Nationale du sport – Le 15/07/2021 : https://www.agencedusport.fr/Subventions-equipements-264

Vous souhaitez optimiser la gestion de vos actifs ?

 

Découvrez nos offres adaptées à vos besoins :

 

  • Audit technique et PDMA
  • Schéma et plan directeur immobilier
  • Plan plurianuel d’investissement
  • Fiabilité et maintenance
  • Conseil en organisation

Nos dernières actualités

Le développement des communes nouvelles

Le développement des communes nouvelles

Le projet de création des communes nouvelles a été initié à travers la loi de réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010. Malgré une tendance croissante du nombre de nouvelles communes, la crise sanitaire a sensiblement réduit cet essor.

Lire plus
Le Partenariat Public-Privé

Le Partenariat Public-Privé

Les 14èmes rencontres internationales partenariats public-privé ont lieu ce 13 et 14 octobre 2021. L’occasion de s’intéresser à ce type de marché et comment en tirer bénéfice sur le long terme, tout en évitant des écueils dommageables pour les finances publiques.

Lire plus
Share This