Habiter la France de demain : les propositions des tables-rondes

et|icon_calendar|

10 Nov, 2021

En février 2021, Emmanuelle Wargon, ministre chargée du logement, a lancé la démarche de consultation citoyenne « Habiter la France de demain ». Elle s’est conclue le 14 octobre par une synthèse proposant 10 idées d’avenir pour l’habitat après 6 semaines de tables rondes auxquelles étaient conviés de multiples acteurs de l’habitat (promoteurs, élus, architectes,…).

Planning des tables-rondes de la démarche Habiter la France de demain

Le but principal de cette démarche était de réévaluer les besoins des Français en ce qui concerne leur cadre de vie après la crise sanitaire pour proposer une vision réaliste d’un avenir désirable et durable. Nous nous proposons de présenter les idées principales issues de ces tables rondes, résumées en 4 points.

Améliorer la qualité d’usage des logements actuels

La qualité des logements a principalement été abordée lors de la 2ème table-ronde qui s’articulait autour de l’enquête de Qualitel sur l’état des lieux du logement des Français et le référentiel de la mission sur la qualité du logement, piloté par l’architecte-urbaniste François Leclercq, et le directeur général de l’Eparmane, Laurent Girometti.

D’après ledit référentiel, la qualité d’usage des logements serait en baisse depuis les années 1970-1980 et ce de manière plus marquée en France que chez ses voisins européens. Pour pallier ce phénomène, l’Etat accompagnera la démarche d’objectivisation de la qualité d’un logement entamée par le référentiel à travers plusieurs leviers. Un meilleur accompagnement des acquéreurs et locataires dans leur choix de logement est envisageable grâce au développement potentiel d’outils tels qu’un nutriscore du logement.

L’évolution des usages des bâtiments

La 3ème table-ronde sur la rénovation et la transformation des bâtiments a mis en exergue l’importance de l’innovation technologique dans la définition de l’habitat de demain. D’après l’enquête Tremi 2020 réalisée sur 2.3 millions de logements par l’Observatoire Nationale de la Rénovation Energétique, la consommation conventionnelle des logements a été réduite de manière significative en 2019 grâce aux travaux de rénovation énergétique. Ainsi, la rénovation énergétique des logements, subventionnée par le gouvernement, va lentement mais sûrement dans la bonne direction. Habiter la France de demain propose d’intégrer à cette rénovation des critères de santé et de vieillissement de la population pour toujours mieux allier les enjeux énergétiques à l’adaptation des usages des logements. Pour ce faire, les aides existantes seront davantage consolidées par les ministères en charge du Logement et de l’Autonomie.

En ce qui concerne la transformation de l’existant, le débat s’est axé sur la transformation des bureaux en logements. Entre 2013 et 2020, chaque année, environ 5300 logements étaient issus de bureaux transformés. Avec le développement du télétravail, ce chiffre pourrait être amené à croître. Mais cette démarche de transformation se heurte au coût des opérations et aux collectivités territoriales pour lesquelles l’implantation de nouveaux logements demande le développement souvent compliqué d’équipements de proximité pour les familles.

Habiter la France de demain propose de transformer 4 fois plus de bureaux en logements, mais aussi d’intégrer une réflexion sur le changement d’usage des bâtiments dès leur conception (sans pour autant détailler un plan d’action opérationnel précis).

L’impact de la crise sanitaire sur le mode de vie des Français

La 4ème table ronde a fait ressortir l’impact de la réduction des temps de transport et la diversification des usages des domiciles sur les attentes des Français pour un logement idéal. À l’issue des débats, les enjeux principaux retenus sont la mixité fonctionnelle et la proximité. Un logement spacieux, fonctionnel et inséré dans la ville pour favoriser une consommation locale, un lien avec la nature et un lien social dans les quartiers, tel serait l’idéal désiré aujourd’hui par les Français selon Habiter la France de demain.

La crise sanitaire a aussi contribué à l’exposition des tiers-lieux qui accueillent aujourd’hui 150.000 personnes en France. Des espaces de coworking aux lieux culturels, les tiers-lieux s’insèrent de plus en plus dans la discussion de la réinvention de la ville de demain. Habiter la France de demain propose d’intégrer plus de tiers-lieux dans les opérations d’aménagement

Plus de densité, moins de pavillonnaire 

Si le besoin de densification fait l’unanimité tout au long de ces tables-rondes, il se heurte à l’attrait de la majorité des Français pour l’habitat individuel d’après l’enquête de Provicis sur les trajectoires d’habitation des Français, présentée à la 1ère table ronde. Selon Emmanuelle Wargon, une campagne de sensibilisation à la nécessité de la ville compacte est nécessaire pour défaire le rêve du pavillonnaire. Toutefois, il est important de noter que ce rêve se réalise peu, en général pour des raisons financières, mais aussi parce que les grandes villes, peu propices au pavillonnaire, restent très attractives. En effet, d’après le Conseil du Notariat qui a présenté les résultats du marché de l’immobilier en 2020 lors de la 2ème table-ronde, même la crise sanitaire n’est pas en mesure de causer un véritable exode urbain.

Pour rapporter intensité et qualité dans les territoires qui en ont le plus besoin, un dispositif national de « reconquête des entrées de villes et des zones pavillonnaires périphériques » s’appuyant sur les acquis d’Action cœur de ville et du label Ecoquartier, sera mis en place. Les dispositifs fiscaux et juridiques se multiplieront pour lutter contre la spéculation foncière et libérer des terrains.

Par ailleurs la densification du bâti, souvent synonyme de HLM en France, soulève la question de la mixité sociale qui était au cœur de la 5ème table-ronde. On observe sur les 20 dernières années une part jugée trop faible de nouveaux logements sociaux parmi les logements construits. Cela est dû à la fois à leur stigmatisation et au défi d’études démographiques et de programmations urbaines qu’ils représentent. Le gouvernement s’engage à relancer la construction de logements sociaux et logements intermédiaires à travers de nouvelles exonérations de taxes foncières pour les collectivités et un protocole signé avec le mouvement HLM pour la construction de 250.000 logements sociaux en 2 ans. L’état soutiendra également le financement des équipements publics à travers les contrats de relance du logement. En 2022, les communes atteignant leurs objectifs de production se verront verser une aide de 1500€ par logement.

A l’issu de ces 8 mois, la démarche Habiter la France de demain a permis de confronter les aspirations des Français aux enjeux de la transition énergétique. Il en ressort notamment de nouvelles opportunités pour les collectivités qui recevront un plus grand soutien de la part du gouvernement pour favoriser la création d’habitats durables et désirables. Avec l’évolution de l’habitat impactant la population et les infrastructures des territoires, tbmaestro propose d’accompagner les collectivités dans l’élaboration de leur schéma directeur immobilier pour définir une stratégie de gestion immobilière en adéquation avec les enjeux de l’habitat de demain.


Mots-clés : habitat de demain, tables-rondes, bâtiments, logements,

Date de l’article : 10/11/2021

Rédacteur : Elisa SOH GUIADEM

Sources :

Habiter la France de demain : les tables rondes – 02/09/2021 : https://www.ecologie.gouv.fr/habiter-france-demain-tables-rondes

Habiter la France de demain – 14/10/2021 : https://www.union-habitat.org/sites/default/files/articles/pdf/2021-10/dp_habiterlafrancedemain.pdf

Baromètre 2021 sur les trajectoires d’habitation des français – 16/12/2020 : https://harris-interactive.fr/opinion_polls/barometre-2020-sur-les-trajectoires-dhabitation-des-francais/

Vous souhaitez optimiser la gestion de vos actifs ?

 

Découvrez nos offres adaptées à vos besoins :

 

  • Audit technique et PDMA
  • Schéma et plan directeur immobilier
  • Plan plurianuel d’investissement
  • Fiabilité et maintenance
  • Conseil en organisation

Nos dernières actualités

Le développement des communes nouvelles

Le développement des communes nouvelles

Le projet de création des communes nouvelles a été initié à travers la loi de réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010. Malgré une tendance croissante du nombre de nouvelles communes, la crise sanitaire a sensiblement réduit cet essor.

Lire plus
Le Partenariat Public-Privé

Le Partenariat Public-Privé

Les 14èmes rencontres internationales partenariats public-privé ont lieu ce 13 et 14 octobre 2021. L’occasion de s’intéresser à ce type de marché et comment en tirer bénéfice sur le long terme, tout en évitant des écueils dommageables pour les finances publiques.

Lire plus
Share This